Actualités

Fortes chaleurs : recommandations pour la baignade

 
 
Fortes chaleurs : recommandations pour la baignade

Lorsqu'il fait chaud, une baignade est un moment agréable. Pour qu'il le reste, que ce soit en milieu naturel (mer, rivière, lac...) ou bien dans une piscine, il convient de suivre quelques conseils de sécurité.

La préfecture alerte les alto-séquanais sur la dangerosité et les risques de noyade et rappelle que la baignade dans la Seine est strictement interdite.


A votre arrivée, informez-vous sur les zones de baignade pour savoir si elles sont surveillées, interdites ou dangereuses

- Pour vous baigner, choisissez les zones surveillées où l’intervention des équipes de secours est plus rapide

- Restez toujours attentifs à vos enfants, même si la zone est surveillée

Chaque année, 15 % des décès par noyade accidentelle concerne des enfants de moins de 6 ans. 

Lorsque vous vous baignez avec vos enfants

- Restez toujours avec vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau ou dans l’eau

- Baignez-vous en même temps qu’eux

- Désignez un seul adulte responsable de leur surveillance

- S’ils ne savent pas nager, équipez vos enfants de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant (voir informations sur le produit et la notice d’information) dès qu’ils sont à proximité de l’eau

- Méfiez-vous des bouées ou des autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, bouées siège,...), ils ne protègent pas de la noyade

- Surveillez vos enfants en permanence,même s’ils sont équipés de brassards


Pour éviter une hydrocution ou des malaises lors de la baignade

- Rafraîchissez-vous souvent : l’idéal étant d’aller dans l’eau doucement environ tous les quarts d’heure

- Ne vous exposez pas trop longtemps au soleil

- Buvez régulièrement

- Rentrez progressivement dans l’eau

Pour en savoir + téléchargez la brochure « Se baigner sans danger »


Forcer une bouche à incendie pour se rafraichir ou s’amuser est interdit et représente un danger :

- risque de pénurie d’eau pour les pompiers

- accidents de la route ou corporels à cause de la présence d’eau sur la chaussée

- risque d’électrocutions en cas d’inondations d’équipements électriques

- dégradations matérielles dues à l’inondation des caves et parkings

- mobilisation inutile des services de secours

Le street-pooling est un délit passible de 5 ans de prison et 75 000€ d’amende.