Actualités

COVID-19 : mobilisation contre les violences conjugales et intrafamiliales

 
 
Le contexte particulier de confinement, indispensable à l’endiguement de la pandémie de Covid-19, constitue malheureusement un terreau favorable aux violences conjugales et intrafamiliales. Le Gouvernement y est particulièrement vigilant et pleinement mobilisé.

Le Gouvernement y est particulièrement vigilant et pleinement mobilisé. Depuis le début du mandat, il s’est engagé avec la plus grande résolution pour lutter contre le fléau des violences intrafamiliales. Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, Marlène Schiappa, secrétaire d’État au près du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations et Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la santé en charge de l’enfance, tiennent à rappeler conjointement les dispositifs et mesures mis en œuvre.

  • Dans les Hauts-de-Seine, les services de l'Etat et leurs partenaires sont mobilisés pendant la crise sanitaire. Pour consulter les liens et contacts utiles des associations dans le département > cliquez ici

Face aux violences conjugales, vous n’êtes pas seules :


Enfance en danger, les numéros à connaître

  • Le 119 reste accessible 7 jours sur 7 et 24h/24 pendant cette période de confinement des enfants et des familles
  • Pour toute situation de danger grave et immédiat sur un mineur, il faut impérativement contacter les services de première urgence : la police, la gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112), le Samu (15).
    Pour le sourds et malentendants, il convient de joindre ces services en contactant le 114 (par fax ou sms).

Vous pouvez également contacter les associations nationales suivantes qui oeuvrent pour la protection de l'enfance en apportant écoute, conseils et orientations :

- La fédération "La Voix De l’Enfant" : 01 56 96 03 00

- Stop Maltraitance / Enfance et Partage : 0 800 05 1234

- L’Enfant Bleu – Enfance maltraitée : 01 56 56 62 62

- Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10


Tous mobilisés contre le cyberharcèlement

En période de confinement, les risques de cyberharcèlement augmentent. Il a notamment été repéré une recrudescence sur les réseaux sociaux de photos et de vidéos dévoilant l’intimité de personnes, souvent des jeunes femmes, sans leur consentement.

Contre le cyberharcèlement, nous avons tous un rôle à joue. Retrouvez toutes les informations et liens utiles en suivant ce lien