Vigilance influenza aviaire

 
 
Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation appelle à la vigilance les acteurs du monde de la chasse et l’ensemble des détenteurs de volailles pour prévenir l’introduction du virus influenza aviaire hautement pathogène (sérotype H5N8) sur le territoire national.

En France, aucun foyer et cas déclarés.

Un virus de l'influenza aviaire (grippe aviaire) hautement pathogène circule actuellement dans de nombreux États de l'Europe et en Ukraine.

Ce sont majoritairement des élevages de volailles domestiques et des basses-cours qui sont atteints (dindes, poules et canards).

Cependant, trois cas d'atteinte d'oiseaux sauvages ont été recensés en Pologne, en Allemagne et en république slovaque.

Le Ministère de l'agriculture, sur la base des recommandations des experts scientifiques de l'ANSES, souligne la nécessité de :

- respecter les règles de biosécurité des élevages de volailles
- augmenter la vigilance du public pour la détection précoce d'un éventuel cas dans la faune domestique ou dans la faune sauvage
- sensibiliser les particuliers détenteurs de basse-cours, aux mesures de protection à mettre en œuvre.
Les affiches à télécharger ci-dessous indiquent aux éleveurs de volailles et aux particuliers détenteurs de basses-cours les précautions sanitaires à appliquer.

-> Renforcement des mesures de biosécurité pour lutter contre l'influenza aviaire dans les basses cours

-> Influenza aviaire : protégez vos élevages

D'autre part, les particuliers sont invités à signaler à la direction départementale des populations la découverte de tout cadavre de rapaces ou d'un des oiseaux d'eau suivants : anatidés (oies, canards, cygnes..), rallidés (foulques, râles, ..), échassiers (hérons, aigrettes, bécasseaux,...).

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation