Les Dispositions Générales

 
 
.

Les dispositions générales ORSEC constituent à la fois l’armature et la « boite à outils opérationnels » sur laquelle la préfecture doit s’appuyer en fonction des circonstances. Véritable colonne vertébrale du dispositif, elles définissent l’organisation de base capable de s’adapter à tout type de situation :
Les missions de base communes constituant donc le socle des dispositions générales de gestion de tout événement sont :

  • Le commandement : l’organisation du Centre Opérationnel Départemental (COD),
  • La communication de crise, l’alerte et l’information des populations,
  • La veille, l’activation en toutes circonstances des acteurs du dispositif : organisation de la permanence de la préfecture, des renforts internes des personnels de la préfecture, la permanence des services départementaux, des autres acteurs, les procédures de contact, un dispositif de Gestion de l’Alerte Locale Automatisé (GALA)...

Au sein des dispositions générales, les modes d’action constituent une deuxième série « d’outils » utilisables en fonction des circonstances. Ce sont les missions pré-identifiées destinées à traiter des situations types constituant le second niveau d’organisation de l’ossature. Ces missions sont par exemple :

  • Le secours à de nombreuses victimes,
  • L’évacuation des populations,
  • L’hébergement, le ravitaillement, le soutien et le réconfort des populations sinistrées.