Activité sociale

 

L’ONAC fournit une aide financière pour les ressortissants nécessiteux qui le justifient.

Les pupilles de la Nation

Le statut de Pupille de la Nation s’inscrit dans le cadre législatif institué en 1917. Il existe trois catégories de pupilles :

  • Lois du 27 juillet 1917, du 29 avril 1927, du 6 août 1955 et du 31 juillet 1959 : anciens combattants, victimes de guerre, militaires
  • Loi du 23 janvier 1990 : acte de terrorisme
  • Loi du 19 juillet 1993 : extension aux enfants de fonctionnaires décédés dans des circonstances liées au maintien de l’ordre public.

La gestion des pupilles de la Nation mineurs comporte d’une part, l’assistance administrative afférente à la procédure d’adoption devant les tribunaux de grande instance et d’autre part, le suivi des pupilles de la Nation jusqu’à 21 ans et au-delà lorsque les intéressés poursuivent des études.

Pour plus d’informations : www.onac-vg.fr  et au service départemental : Madame DA SILVA-YEUILLAZ : 01.42.04.90.96

Conjoints survivants de ressortissants de l'ONAC

Le Conseil général des Hauts-de-Seine a décidé en 2005 d’accorder aux conjoints survivants de ressortissants de l’ONAC (veuves de guerre, veuves d’anciens combattants, veuves de déportés, veuves de réfractaires…) la gratuité de la carte Améthyste.

L’ONAC a créé une carte pour les veuves d'anciens combattants et plus généralement, de bénéficiaires du Code des Pensions Militaires d’Invalidité et Victimes de la Guerre.

École de reconversion professionnelle

Les 9 écoles de reconversion professionnelle (ERP) de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) reçoivent des ressortissants: titulaires d’une pension militaire d’invalidité, titulaires d’un titre de reconnaissance de la nation, pupilles de la nation… et des militaires en congés de reconversion. Pour tous ces publics, la démarche est identique depuis l’origine : permettre le retour dans le monde civil du travail à ceux qui ont donné un certain nombre d’années de leur vie au service de la nation.

A titre indicatif : le financement des frais de reconversion professionnelle des ressortissants peut être pris en charge par l’ONAC selon certains critères.

Maison de retraite de l'ONAC

La Maison de Retraite de l’ONAC à Boulogne est l'une des neuf que compte l'ONAC.

L'établissement, d'une d’une capacité de 90 lits, est habilité à recevoir des personnes âgées bénéficiaires de l’aide sociale. Il dispose également d’une section médicale (45 lits).

Directeur : Monsieur Gustave BASSANGUEN

15 rue des l'abondances  - 92771 BOULOGNE-BILLANCOURT Cedex

Tél : 01.49.09.21.00 / Fax : 01.46.99.04.99.

En 2005, les résidences OPAC ci-après ont reçu le label "Bleuet de France" et se sont engagées à réserver le meilleur accueil aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre :

  • Résidence Le Titien de Châtenay-Malabry
  • Résidence Verdi de Châtenay-Malabry
  • Résidence Les Champs Philippe de La Garenne-Colombes
  • Résidence Le Hameau de Meudon
  • Résidence Pasteur de Nanterre
  • Résidence d’Artagnan du Plessis-Robinson
  • Résidence Henri Sellier du Plessis-Robinson
  • Résidence Paulette Spiess du Plessis-Robinson
  • Résidence Locarno de Suresnes
  • Résidence Les Nymphéas de Villeneuve-La-Garenne

http://residences-cites-jardins.com/

Pour plus d’informations :

Madame DA SILVA-YEUILLAZ : 01.42.04.90.96