VIGIPIRATE « Sécurité renforcée – risque attentat »

 
 
VIGIPIRATE « Sécurité renforcée – risque attentat »


La nouvelle posture « Automne Hiver 2020 - Printemps 2021 » est applicable à compter du lundi 26 Octobre 2020. Aucune date de fin n’est fixée pour l’heure. Cette posture pourra faire l’objet d’adaptation à tout moment, en urgence, en cas d’événement grave ou d’évolution significative de la menace terroriste.

Cette nouvelle posture, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, met l’accent sur :

  • la sécurité des grands espaces de commerce, des lieux de rassemblement, tels que les marchés de Noël et les lieux de culte, marqués par une forte affluence lors des fêtes de fin d’année ;
  • la sécurité des sites touristiques et des transports publics de personnes, en particulier lors des vacances scolaires et universitaires ;
  • la sécurité des grands événements qu’ils soient sportifs, culturels ou commémoratifs ;
  • la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques), avec une attention particulière sur les établissements scolaires ainsi que sur les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux,  et la sécurité des sites de production, de stockage et de distribution des produits de santé.

Fiches de recommandations et de bonnes pratiques :


Comprendre le plan VIGIPIRATE

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Le plan VIGIPIRATE vise à :

- développer une culture de la vigilance et de la sécurité dans l’ensemble de la société,  afin de prévenir ou déceler, le plus en amont possible, toute menace d’action terroriste ;
- assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste.

Un plan consolidé en 2016 :

Les attaques terroristes de 2015 et 2016 et les dispositions législatives adoptées en 2016 ont conduit à une révision du plan VIGIPIRATE pour l’adapter à une menace particulièrement élevée.

Le plan repose désormais sur trois piliers :

- le développement d’une culture de la sécurité individuelle et collective élargie à l’ensemble de la société civile.
- la création de 3 niveaux adaptés à la menace et matérialisés par des logos visibles dans l’espace public :

  • Vigilance
  • Sécurité renforcée – risque attentat
  • Urgence attentat

- la mise en œuvre de nouvelles mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.


Le citoyen au cœur du nouveau dispositif Vigipirate

Le plan a pour objectif de mieux informer les citoyens sur le terrorisme, les mécanismes déployés pour y faire face ainsi que sur les gestes et les comportements qui protègent et qui sauvent.
Il s’agit ainsi d’élever la capacité de résilience de la société tout entière. Un document public, Faire face ensemble, a été rédigé à cet effet, pour les responsables de sites accueillant du public d’une part, mais aussi pour l’ensemble de la population.

Téléchargez la partie publique du plan


Plateforme de sensibilisation Vigipirate

Le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) a récemment lancé une plateforme de sensibilisation à Vigipirate. Construite autour de thématiques prioritaires, cette plateforme propose une formation en ligne ouverte à tous, permettant :

- au grand public d'avoir une vue d'ensemble du plan Vigipirate, de la menace terroriste en France et des réflexes à adopter en conséquence

- aux professionnels, de mieux connaître leurs responsabilités et d'acquérir les outils pour y faire face

Pour accéder à cette plateforme > vigipirate.gouv.fr


Pour en savoir plus

Rendez vous sur la page dédiée de notre site internet

Rendez vous sur www.gouvernement.fr/vigipirate

Vigipirate_2016