1- Qu’est-ce que la Politique de la Ville ?

 
 
.

1 - Définition

La politique de la ville vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

Caractérisée par une approche globale des problèmes urbains, économiques et sociaux, la politique de la ville est interministérielle. Elle intervient à ce titre dans tous les domaines (éducation, emploi, sécurité, logement, cadre de vie, etc.), et mobilise l’ensemble des politiques de droit commun et des services publics. Elle dispose aussi de moyens d’intervention spécifiques pour répondre au cumul de difficultés que rencontrent les habitants des quartiers défavorisés.

2 - La réforme de la Politique de la Ville

La promulgation de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, dite loi Lamy, a marqué un profond tournant pour la politique de la ville.

Elle introduit une nouvelle géographie prioritaire fondée sur le critère unique du revenu des habitants. Depuis, ce sont 1 500 quartiers situés dans 702 communes qui bénéficient de la politique de la ville, au lieu de 2 492 quartiers dans 900 communes sous l’égide des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS).

Elle recentre la politique de la ville sur la réduction des écarts entre les quartiers prioritaires et les autres. Pour ce faire, elle introduit un nouvel outil : le contrat de ville. Ces contrats sont élaborés à l’échelle intercommunale et doivent se déployer sur les territoires de la nouvelle géographie prioritaire. Ils formalisent les engagements de l’État et de ses partenaires de la politique de la ville. Signés pour une durée de 6 ans par l’ensemble des partenaires (le Conseil départemental, les communes et les établissements publics territoriaux), les contrats de villes visent à encadrer les actions de la politique de la ville qui doivent s’inscrire dans le cadre des trois piliers de la politique de la ville définis par l’État :

  • la cohésion sociale,
  • le cadre de vie et le renouvellement urbain,
  • le développement économique et l’emploi.

3 – La géographie prioritaire des Hauts-de-Seine

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont des territoires d'intervention du ministère de la Ville, définis par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014.

Le département des Hauts-de-Seine compte 21 quartiers prioritaires répartis sur 9 communes: Antony, Asnières-sur-Seine, Bagneux, Châtenay-Malabry, Clichy, Colombes, Gennevilliers, Nanterre et Villeneuve-la-Garenne. Près de 103 000 alto-séquanais habitent dans ces territoires.

Les QPV dans les Hauts-de-Seine :

Etablissement public territorial Commune Quartier
Boucle Nord de Seine Asnières-sur-Seine Hauts-d'Asnières
Clichy Bac d'Asnières - Beaujon
Entrée de ville
Colombes Petit Colombes
Fossés Jean
Colombes Les musiciens
Gennevilliers Agnettes*
Grésillons Voltaire I - Gabriel Peri*
Grésillons Voltaire II - Gabriel Peri*
Les courtilles
Villeneuve-la-Garenne AIRE 2029
Paris Ouest La Défense Nanterre Université I
Université II
Chemin de l'île
Petit Nanterre
Le Parc
Vallée Sud Grand Paris Antony Noyé doré
Bagneux Abbé Grégoire - Mirabeau
Tertres-Cuvrons
Cité des musiciens
Chatenay-Malabry Cité jardins

* Le périmètre géographique de ce QPV se situe à la fois dans les communes d’Asnières-sur-Seine et de Gennevilliers.

4 – Les appels à projet de la politique de la ville.

Les appels à projet Contrat de ville, Programme de réussite éducative (PRE), Programme Ville-Vie-Vacances et Actions départementales sont ouverts dans le cadre de la campagne de financement 2021.

Ces appels à projets ont pour objectifs de faire émerger des projets locaux en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans les domaines de l'emploi, de l'éducation, de l'amélioration du cadre de vie, de l'accès à la culture et à la santé ou encore du développement économique. La procédure de dépôt des dossiers s'effectue sur l'application en ligne DAUPHIN du site internet de l'ANCT.

La clôture du dépôt des dossiers de demande de subvention de ces appels à projets est fixée au 4 décembre 2020 au plus tard.

Appel à projets 2021 :

Plus d'informations sur la politique de la ville :