Combats de boxe et autres disciplines associées

 

En application du décret n°62-1321 du 7 novembre 1962, toute manifestation publique de boxe doit être soumise à une autorisation préalable par le Préfet.

Cette autorisation est également obligatoire pour les disciplines assimilées de boxes pieds poings (la boxe américaine, le full-contact, le kick boxing et la Muay Thai [boxe thaïlandaise],…).

Constitue une manifestation publique de boxe tout combat ou démonstration de boxe, de tout style, auquel le public est convié à assister, même gratuitement.

 

Où s’adresser ?

 

Délai à respecter pour le dépôt du dossier ?

La demande d’autorisation doit être déposée au moins vingt jours avant la date de la manifestation.

 

Constitution du dossier à déposer en préfecture :

  • La demande d’autorisation au Préfet comportant la date, l’heure et le lieu de la manifestation, ainsi que le nom de l’organisateur, revêtue de l’avis favorable de la fédération à laquelle est affilié l’organisateur de la manifestation
  • A titre facultatif, le programme avec le nombre de combats professionnels et/ou amateurs

 

Procédure :

A la réception du dossier complet, la préfecture (ou la sous-préfecture) est chargée de l’instruction du dossier. A l’issue de celle-ci, la préfecture adresse à l’organisateur de la manifestation une lettre d’autorisation ou de refus.

 

A savoir :

Cette procédure est valide uniquement si l’organisateur de la manifestation est affilié soit une fédération sportive ayant reçu du ministère de l’Education nationale les pouvoirs ouverts par l’ordonnance n°45-1922 du 28 août 1945 relative à l’activité des associations, ligues, fédérations et groupements sportifs, soit à l’une de ses ligues ou comités régionaux ou départementaux.